Le site européen du Patrimoine Saint-Jacques

Saint-Jacques

Alphonse de Carthagène
archevêque de Burgos mort sur la route du retour(XVe)

Localisation : Burgos - - - Espagne
Date de naissance : 1384
Date de décés : 1456
Sexe : masculin
statut social qualité : ecclésiastique séculier
Profession / profil : évêque
Eléments biographiques : Alphonse de Carthagène, dit aussi Alonso de Santa Maria est le fils d'un rabbin juif converti, Pablo de Santa Maria, lequel devint archevêque de Burgos. Alphonse succède à son père à sa mort en 1435. Il avait 3 frères, tous convertis.
En 1466, Pedro de Santa Maria, le dernier frère, raconte à Léon de Rozmital que la famille tirait son origine de sa parenté avec la Mère de Dieu.
Alphonse de Carthagène conduisit la délégation castillane au concile de Bâle et se rendit en 1438 à Breslau, où il rencontra le roi Albert II. En 1466, Sébastien Ilsung le rencontre à Burgos

PELERINAGE

Date :
1456

Siècle :
XVe

Attestation :
historiquement attesté

Période historique :
Charles VII (1422-1461)

Evènements liés au pèlerinage :
année jubilaire

Pèlerinage :
Désireux de gagner le jubilé de l'année sainte 1456, Alphonse de Carthagène part à Compostelle après avoir rédigé son testament. A son arrivée, il veille une nuit entière dans la cathédrale puis officie au maître-autel et fonde une messe.
Mais, selon la fin de son épitaphe, "... finalement, retournant de Saint-Jacques à la jubilée, rendit son âme à Villessendine, lieu de son diocèse, le 22 juillet, l’an d’humaine rédemption 1456, de son âge le 71e".

Evènement :
En 1502, Antoine de Lalaing traduit son épitaphe qu'il lit dans la cathédrale de Burgos :
En une chapelle de l’église épiscopale de Notre-Dame de Burgos git un évêque de Burgos, duquel la messe fondée se chante journellement à 7 heures par des chapelains à ce ordonnés. Laquelle épitaphe, en français « cy-git le corps de révérend Père Alphonse de Cartagène, évêque de Burgos, qui, avec d’autres œuvres, édifia cette chapelle et y fonda à perpétuité 7 chapelains et 2 clercs. Amateur de paix, il traita la paix entre Jean, roi de Castille et Jean, roi de Portugal, et entre l’empereur Albert et le roi de Pologne et, comme défenseur de la foi, fit plusieurs livres utiles au bien public. Et, connaissant la généalogie d’Espagne, fit 2 fois la paix entre les rois de Castille et d’Angleterre et obtint, au concile de Bâle, sentence pour le roi de Castille... »"

Préparatifs :
il dicte son testament avant de se mettre en chemin.

Chemin suivi :
Burgos-Santiago

Arrivee :
Il veille une nuit entière dans la basilique puis officie au maître-autel et fonde une messe.

Retour :
mort sur le chemin du retour

Images liées