Le site européen du Patrimoine Saint-Jacques

Saint-Jacques

Béranger de Landore, archevêque français de Compostelle(XIV)

Localisation : Salmiech 12255 - Aveyron - Midi-Pyrénées - France
Date de naissance : 1262
Date de décés : 1330
Sexe : M
Age : 50-60
statut social qualité : ecclésiastique régulier
Profession / profil : évêque (archevêque de Compostelle)
Eléments biographiques : Sa famille appartenant à une branche des comtes de Rodez. Il entre chez les Dominicains de Rodez en 1282, étudie à Paris, devient Provincial de Toulouse puis en 1312 maître général de l’ordre des frères Prêcheurs. Il devient un précieux auxiliaire de Clément V puis de Jean XXI qui lui confient des missions diplomatiques importantes.
Par une Bulle du 15 juillet 1317, Jean XXII le nomme archevêque de Compostelle. Béranger reçoit l’onction épiscopale le 30 avril suivant, le dimanche d’après Pâques 1318, à Avignon en présence du pape.

PELERINAGE

Date :
1318

Siècle :
XIV

Type :
dévotion
diplomatique

Lien avec Compostelle :
oui

Attestation :
historiquement attesté

Période historique :
Philippe V le long (1316-1322)

Evènements liés au pèlerinage :
pèlerinage dans un sanctuaire à st Jacques

Pèlerinage :
Béranger arrive en Galice le 12 novembre 1318. L’entrée dans Compostelle lui fut interdite car la ville était aux mains de rebelles dirigés par l’Infant don Felipe. Béranger s’installe au château de la Rocha puis à Noia. Il entre dans Compostelle le 16 septembre 1319, mais il est séquestré dans la cathédrale et privé de nourriture pendant douze jours. Il n’est victorieux que le 20 juin 1320.
Le 16 septembre 1320, l’un des plus fidèles vassaux de don Felipe, don Alonso Suarez de Deza et dix représentants du Conseil de Ville sont exécutés au château de la Rocha. Béranger reçoit les hommages des habitants de la ville en octobre et novembre 1320.
Béranger ne devient pleinement maître de son archevêché qu’en 1322, lorsqu'il se réconcilie avec l’infant Felipe. Le 16 juillet 1322, il accorde pardons et absolutions aux anciens rebelles

Préparatifs :
Avant sa prise de fonction, le 29 juin 1318 à Rabastens (35 km au NE de Toulouse) il bénit le nouveau chœur de l’église du prieuré N-D consacré à saint Jacques
• année jubilaire
• reliquaire du chef du Mineur
• miracles dûs à saint Jacques

Arrivee :
Activités diverses

Images liées