Saint Jacques et Compostelle - Inventaire du patrimoine

Saint-Jacques

100 pèlerins pénitentiels de Bruges, Ypres et Courtrai condamnés à un pèlerinage à Compostelle par Louis II de Nevers
au traité d'Arques(XIVe)

Localisation : - - - Belgique
Sexe : masculin
statut social qualité : bourgeois
Eléments biographiques : Louis II de Nevers (v. 1304-1346 à Crécy) est le fils aîné du comte de Flandre Robert III de Béthune (ou Robert de Dampierre) et le neveu de Robert de Cassel. En 1322, à la mort de son père, il se déclare comte de Flandre, devançant les ambitions de son oncle Robert. Allié du roi de France Charles IV il donne l'Ecluse à son oncle Jean de Namur. Les Brugeois refusent. En 1324 ils enlèvent Louis de Nevers, saccagent l'Ecluse et emprisonnent Jean de Namur. Louis et Jean s'échappent. Louis de Nevers pardonne.
1325, les troubles reprennent, avec des massacres de la noblesse. Louis de Nevers est fait prisonnier. Robert de Cassel est nommé régent de Flandre. Gand s'oppose à Bruges et nomme Jean de Flandre régent de Flandre. Guerre entre Bruges et Gand. Gand est victorieuse. Louis de Nevers est libéré. Il offre la grâce à Bruges sous conditions, parmi lesquelles l'envoi de 300 bourgeois en pèlerinages pénitentiels. Ce fut le traité d'Arques.

PELERINAGE

Date :
après 1326

Siècle :
XIVe

Type :
pénitentiel

Lien avec Compostelle :
oui

Attestation :
jamais effectué

Période historique :
Charles IV le Bel (1322-1328)

Pèlerinage :
En 1326, le traité d’Arques signé par Louis II de Nevers, comte de Flandre, ratifie la paix entre les villes révoltées. Gand fut victorieuse, alliée du roi de France.
Parmi les clauses, les habitants de Bruges et de Courtrai devaient désigner 300 personnes à envoyer en pèlerinage, soit 100 à Saint-Jacques en Galice, 100 à Saint-Gilles et à Notre-Dame de Vauvert, 100 à Notre-Dame de Rocamadour.
Cet envoi massif n'a jamais été réalisé. Charles IV meurt en 1327 et les troubles reprennent.

Images liées