Saint Jacques et Compostel - inventaire du patrimoine - Patrimoine mobilier

Saint Jacques et Compostelle - Inventaire du patrimoine

Saint-Jacques

Paris - légende de saint Jacques - Turpin - sceptre(1364 (?)-1380)

Localisation : - Paris - Ile-de-France - France
Désignation : sceptre
Localisation commune : Paris 75056
Matériau : Or autrefois émaillé, argent, perles, rubis balais, verts bleus et verts
Technique : bas relief au repoussé, pour les médaillons
Cote de référence : MS 83
Date de fabrication : 1364 (?)-1380
Siècle de fabrication : XIVe
Lieu de conservation : Le Louvre, aile Richelieu, 1er étage, salle 4
Description :
Trois médaillons composent le noeud sphérique du sceptre. Saint Jacques, auréolé y apparaît en habit de pèlerin (esclavine à deux petits revers et chapeau) avec, pour la mort de Charlemagne le bourdon à deux pommeaux
1) Saint Jacques apparaît à Charlemagne assis, tenant l'épée et l'orbe, près d'un écu à ses armes, parti de France et d'Empire (demi fleur de lys et demis aigle), pour lui ordonner de partir délivrer l'Espagne.
2) Saint Jacques apparaît à Charlemagne et ses chevaliers en prière, tandis qu'à droite, un clerc examine les lances de ceux qui vont mourir au combat, lances qui, pendant la nuit, ont pris racine et se sont transformées en branchages. (C'est la veille de la bataille de Charlemagne contre Aigoland, à Saintes, qu'à eu lieu le miracle des lancent fleuries).
3) Charlemagne est mort et saint Jacques assomme un démon d'un coup de bourdon sur la nuque, pour l'empêcher de s'emparer de l'âme de Charlemagne. Saint Jacques récupère l'âme qui lui tend les deux mains.
a) Le haut du sceptre, avec Charlemagne en majesté au sommet.

/ apparition / miracle / mort / prière / saint / Jacques pèlerin / Charlemagne / ange / diable / soldat / arbre / fleur / armoiries / bourdon / chapeau / couronne / église / esclavine

Propriétaire actuel :
musée du Louvre

Dimensions du support :
Hauteur maximum 60 cm

Cheminement :
Provenance : Remis par Charles V au trésor de Saint-Denis le 7 mai 1380

Le sceptre est mentionné en 1380 parmi les objets préparés par Charles V pour le sacre de son fils, futur Charles VI.

Contributeur :
Michel Janine

Images liées