Saint Jacques et Compostelle - Inventaire du patrimoine

Saint-Jacques

Rodez - Image de confrérie(fin XVIe siècle)

Localisation : - Aveyron - Midi-Pyrénées - France
Désignation : pèlerinage
Localisation commune : Rodez 12202
Matériau : papier
Technique : Gravure sur bois
Date de fabrication : fin XVIe siècle
Siècle de fabrication : XVIe - XVIIe
Auteur de l'oeuvre : inconnu
Lieu de conservation : Rodez - hôpital Saint-Jacques fondé pour les pauvres (XIVe-XVe) puis affecté aux vrais pèlerins (1662)
=====================================
selon Janine Michel : Archives de l'évêché de Rodez
Etat de conservation : bon / Le texte est lisible sauf une ligne à l'emplacement d'un trou
Description :
Au centre de la moitié supérieure, saint Jacques en majesté est entouré à droite de rois, à gauche de clercs. De part et d'autre, des ex-voto, et des pèlerins agenouillés avec coquilles et bourdons. En dessous, une scène du pendu-dépendu avec gibet, pendu, coq miraculeux, les parents du condamné, les juges et la foule. Sous l'image, la liste des pardons gagnés par les confrères d'une confrérie hospitalière Saint-Jacques. S'agit-il de celle de Rodez où d'une autre du diocèse (Villefranche ou Najac) ?
===================
(selon Janine Michel) :
Saint Jacques assis en majesté, habillé en pèlerin, entouré à droite d’un roi de France qui présente sa couronne (Henri IV s’est converti en 1593) et d’une reine ( ?) qui présente son cœur ; à gauche d’un évêque et de clercs, en bas de pèlerins avec enseignes de coquilles et bourdons croisés, bourdons à deux pommeaux et à bouts pointus, tous agenouillés.
Sous le trône de saint Jacques, le gibet avec le pendu et le coq au dessus ; un petit saint Jacques est accroupi ou assis à côté et soutient le pendu du bras gauche.
En haut ex-voto (deux yeux, deux jambes, une main, un bras, deux cœurs, deux linceuls ( ?).

/ prosternation / saint Jacques / clerc / évêque / pèlerin / roi / coq / besace / bourdon / chapeau / coquille / couronne / ex-voto / gibet / mitre / siège

Propriétaire actuel :
les propriétaires des archives du châteaui de Brousse-le-Château.

Protection :
non protégé

Dimensions du support :
≈ 25 x 17 cm

Inscriptions :
Partie des pardons et indulgences que gagnent les Confrères et Confreresses de la tres Saincte Confrairie du Bienheureux apostre sainct Iacques
Premierement sont participant de toutes les messes qui se celebrent en l'esglise de l'hospital et à toutes les prieres & Oraisons qui se disent nuict et iour en icelle, toutes les Messes et prières qui se font iournellement en toutes les Confreries de la chretiente
Item à l’entrée de la Confrairie, Confez & Communiez un iour de l’annee de leur réception tel qu'ils voudront gagneront indulgence Pleniere & rémission de tous leurs pechez.
Et le iour de sainct Iacques il y aura la meime indulgence depuis les premieres Vespres iusques au soleil couchant de ladite Feste.
Et aux quatre festes de nostre Dame Annonciation. Conception. Assomption et Nativité d’icelle, gagneront en visitant leur Eglise Paroissielle sept quarantaines d’Indulgences Plenieres, et rémission de pénitence a eux enjointe.
Il est permis ausdits Confreres d’eslire un Confesseur approuvé de l’Ordinaire, qui les pourra absoudre de tous leurs péchez quels qu’ils soient en forme de Iubilé, aussi à l’article de la mort, invoquant le Nom de Jesus de coeur ne pouvant de bouche gagneront Indulgence Pleniere et remission de tous leurs péchez, ou disant cinq fois le pater noster et ave Maria.
Tous ceult et celles qui donneront pour faire dire des Messes audit Autel S. Iacques delivreront un âme de Purgatoire de leurs Peres et Meres, parens et amis ou autres trespassez par maniere de suffrage.

Cheminement :
Provenance : archives paroissiales de l'église Saint-Jacques de Brousse le Château (Aveyron)

1635, M. d'Autry, chanoine de la cathédrale de Rodez, donne à l'église de l'hôpital plusieurs vases sacrés à condition qu'à la fin de la grand'messe qui se dira le jour de la fête de saint Jacques, il sera dit un Libéra me, Domine, et un De profundis, avec les oraisons, pour le repos de son âme et celle de ses parents ». L'image pieuse daterait-elle de cette époque ?

Contributeur :
Michel Janine

Images liées